Publicité

Fimalac fait une offre de rachat des Echos pour 245 millions d'euros

Cette somme est supérieure à celle proposée par le groupe de luxe LVMH, qui a annoncé il y a trois semaines être entré en négociation exclusive avec le groupe Pearson pour le rachat des Echos au prix de 240 millions d'euros.

(afp) Le groupe français de services aux entreprises Fimalac a déposé auprès du britannique Pearson une offre de rachat du quotidien Les Echos pour la somme de 245 millions d'euros, a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué.

"En réponse à la demande de l'équipe de la direction de la rédaction des Echos, Marc Ladreit de Lacharrière (PHOTO), Pdg de Fimalac, a soumis le 11 juillet 2007 aux administrateurs, qui l'ont approuvé à l'unanimité, un projet d'offre d'acquisition du capital du groupe Les Echos" au prix d'achat de "245 millions d'euros", indique le communiqué.

Fimalac précise que "l'unique condition suspensive" de son engagement sera "l'approbation de son offre par la majorité des journalistes des Echos réunis en assemblée générale".

Fimalac s'engage par ailleurs "à maintenir l'emploi" et à garantir l'indépendance éditoriale du titre.

"Le directeur de la rédaction sera nommé sur proposition de Fimalac, avec l'approbation d'au moins 55% des votes exprimés par les journalistes", précise le communiqué.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés