Jour J pour la tablette d'Apple

©Bloomberg

Le suspense devrait enfin s’achever aujourd’hui. C'est ce soir que la marque à la pomme lèvera le voile sur un mystère... déjà partiellement éventé par une petite phrase lancée à la télévision américaine mardi par Harold McGraw.

Bruxelles (L'Echo) - Pas de nom, pas de prix et aucune précision fiable sur les éventuelles fonctionnalités. Et pourtant, cela fait maintenant plusieurs semaines que la blogosphère et les différents médias du monde bruissent de rumeurs à propos du prochain produit d’Apple. Un suspense qui devrait enfin s’achever aujourd’hui puisque la marque à la pomme organise ce soir, à San Francisco, un grand-messe pour présenter son tout dernier appareil.

Une annonce qui alimente le buzz : "Cela devrait révolutionner les mondes de l’édition, de la télévision ", d’après l’invitation envoyée aux journalistes. "La chose la plus importante que j’ai faite", selon des propos de Steve Jobs, non confirmés, bien entendu. Il n’empêche, un consensus informel se dégage des nombreuses rumeurs: il s’agirait d’une tablette électronique tactile, d’une diagonale de 25 centimètres. Elle permettrait la visualisation de livres électroniques, de vidéos, la navigation sur Internet et des jeux seraient spécifiquement développés pour ce nouveau support.

Une sorte d’hybride idéal entre l’ordinateur portable, le smartphone, la télévision et le lecteur de papier électronique. Pour ce qui est du prix, la fourchette des rumeurs l’établit entre 500 et 1000 dollars, en fonction d’une éventuelle vente couplée.

Et la petite phrase lancée à la télévision américaine mardi par Harold McGraw, qui dirige le groupe McGraw-Hill, n'a sans doute pas contribué à apaiser les imaginations. Sur un ton apparemment informé, il a déclaré que "la tablette fonctionnera avec le système d'exploitation de l'iPhone". "Je suis très enthousiaste", a-t-il poursuivi, "Nous avons travaillé avec Apple depuis un bon bout de temps sur le sujet. Et la tablette sera basée sur l'iPhone OS et ça sera transférable. (...) La tablette va être vraiment incroyable".

L’enjeu: les contenus

Plus encore que les capacités techniques, ce sont les contenus disponibles sur le nouveau support qui décideront de son sort. De fait, le concept de tablet pc existe depuis longtemps mais n’a jamais convaincu.

Or, il apparaît qu’Apple a beaucoup travaillé sur les services qui accompagneront son nouveau produit. La firme serait en discussions avec de nombreux éditeurs de presse et de livres électroniques comme Barnes & Noble. De quoi très sérieusement ébranler Amazon et son Kindle DX: il utilise du papier électronique mais ses possibilités sont encore très limitées puisqu’il est impossible d’envisager la vidéo, ni même la couleur. Reste à savoir si une hypothétique, mais tout de même très probable offre en édition numérique passera par la plate-forme iTunes ou via un nouveau service. Une manière supplémentaire de monétiser des contenus qui plait à leurs producteurs.

Surtout, Apple est en négociation intense depuis plusieurs mois avec des chaînes de télévision (ABC, CBS) et des fournisseurs de contenus vidéos comme Disney ou Comcast. Tous deux ont d’ailleurs affirmé leur intérêt pour un futur service de télévision on line de la firme.

Sans parler de la lecture de fichiers mp3 qui est tout simplement inévitable.

Autre secteur attaqué, celui des jeux vidéos : différentes fuites évoquaient il y a déjà quelques semaines des contacts fréquents entre Apple et le développeur Electronic Arts. Rumeurs qui voient un semblant de confirmation dans l’invitation de nombreux acteurs du marché des jeux vidéos à la présentation de ce mercredi.

Succès obligatoire ?


Très attendue, la tablette d’Apple fait déjà l’objet de différentes estimations quand à son succès commercial. Son statut d’hybride le positionne sur plusieurs segments à la fois, liant son succès à une réussite technique sur chacun d’entre eux et la fixation d’un prix qui ne soit pas prohibitif. Surtout, les producteurs de contenus auront une véritable carte à jouer dans leur négociations avec Apple. Enfin,les rumeurs autour de cette tablette ont fortement relancé la course à l’innovation entre les fabricants d’électronique, ce qui pourrait déboucher sur une forte démocratisation de ces nouveaux outils technologiques.

 

YAB

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés