Publicité

La 4e licence 3G officiellement sur le marché

©REUTERS

Le gouvernement Van Rompuy a, enfin, décidé d’attribuer sous consultation publique cette fameuse 4e licence. L’exécutif aurait réservé un trou de 40 millions d’euros que la vente de la licence devrait venir combler.

Bruxelles (L'Echo) - La Belgique va compter un nouvel opérateur mobile sur la 3G. Un réseau qui, par la largeur des fréquences qu’il contient, permet l’échange vocal et le transfert de données Internet mobile.

L’information ne semble pas neuve tant le sujet fait l’actualité. Elle n’est pourtant officielle que depuis hier. Le gouvernement Van Rompuy a, enfin, décidé d’attribuer sous consultation publique cette fameuse 4e licence dont rêve ouvertement son ministre en charge des télécommunications, Vincent Van Quickenborne, depuis des mois. Certains au sein du gouvernement doutaient, en fait, de l’efficience de la mesure. Un Conseil des Ministres a tranché vendredi : ouvrir le marché doit permettre d’intensifier la concurrence et d’influer sur les prix.

 

40 millions au budget


Si les candidats acquéreurs se bousculent déjà au portillon (« L’Echo » du 27 mars), il leur faudra encore attendre un rien pour connaître exactement les modalités d’octroi. Vincent Van Quickenborne, parti en mission princière au Panama jusqu’à samedi, réserve en effet la primeur de l’information pour son retour.

De source proche du dossier nous apprenons, par contre, que l’exécutif aurait réservé un trou de 40 millions d’euros que la vente de la licence devrait venir combler.    

F.B

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés