La "brigade de protection" des consommateurs s'attaque à Belgacom

Le Centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs (CRIOC) dénonce le fait que les "données client reprises dans les fichiers d'une entité du Groupe Belgacom peuvent désormais être utilisées par toute entité du Groupe Belgacom à des fins de gestion de la clientèle et pour envoyer des informations commerciales" aux clients.Mais Belgacom tombe des nues, car le client aurait le choix d'accepter ou non cet échange de données.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés