Publicité

La fusion Brutélé-Tecteo bat de l'aile

Les bourgmestres des communes bruxelloises actionnaires de Brutélé envisagent de vendre le réseau de distribution, au lieu de la fusion prévue avec Tecteo.

Bruxelles (Belga) - Les bourgmestres des communes bruxelloises actionnaires de Brutélé envisagent de vendre le réseau de distribution, au lieu de la fusion prévue avec Tecteo, écrit Le Soir mercredi.

Les négociations en vue de cette fusion seraient tendues depuis plusieurs années. "Le déclic, c'est probablement l'attitude de Tecteo ces derniers mois, notent des sources proches du dossier. Les Liégeois ne se sont guère montrés rassurants par leurs pratiques conquérantes."

Mais l'idée de la vente est également née d'une autre interrogation: est-ce toujours le coeur de métier d'une commune de gérer des réseaux de télédistribution? "Pour garantir le service public, un leasing à très long terme avec une vente à un opérateur de la clientèle serait une piste", écrit le quotidien.

Parmi les problèmes à régler si les communes bruxelloises optaient pour la vente, il y a la séparation avec l'aile wallonne de Brutélé. Le télédistributeur est en effet présent aussi dans plusieurs communes carolos, qui semblent elles aussi de moins en moins enclines à accepter facilement l'intégration dans Tecteo.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés