Publicité

La libéralisation de la téléphonie a du retard

La libéralisation de la téléphonie a du retard concernant l'offre d'abonnements de Belgacom pour la téléphonie vocale classique à d'autres opérateurs, d'après le quotidien De Standaard de mercredi.

(belga) Belgacom devait à l'origine offrir au plus tard le 1er avril prochain ses abonnements pour la téléphonie classique à des opérateurs alternatifs. D'après l'IBPT, le retard serait d'"au moins deux mois". L'IBPT veut tout d'abord mener une concertation avec les communautés, comme la Cour d'arbitrage l'y oblige.

L'offre des abonnements de Belgacom est l'une des dernières étapes de la libéralisation du marché belge des télécoms. Via cette opération les clients d'opérateurs alternatifs pourront lire sur une facture tant le coût des appels que leurs coûts d'abonnement. L'IBPT prévoit qu'à court terme l'application du nouveau règlement va mener au départ de centaines de milliers d'abonnés de Belgacom. Belgacom dispose d'un recours devant la cour d'appel de Bruxelles.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés