Publicité

Les fonds spéculatifs s'intéressent au groupe allemand Infineon

Une série de fonds d'investissement ont frappé récemment à la porte du numéro deux européen des semi-conducteurs, l'allemand Infineon, pour racheter l'entreprise, rapporte le Financial Times Deutschland lundi.

(afp) "Au moins trois équipes" prêtes à lancer une opération de rachat par effet de levier ont approché l'entreprise ces six derniers mois, selon le quotidien économique allemand, qui cite des sources proches de l'entreprise.Les discussions ne sont pas allées plus loin car le conseil de surveillance et le directoire, notamment le directeur financier, ne sont pas favorables à un rachat, ajoute le FTD. Plusieurs fonds gardent toutefois l'espoir de mener à bien l'opération plus tard dans l'année.Parmi les fonds intéressés, le Financial Times Deutschland cite Silver Lake Partners, Permira, CVC Capital Partners et Kohlberg Kravis Roberts (KKR).Un rachat d'Infineon, entreprise cotée sur le segment des valeurs vedettes de la Bourse de Francfort et qui pèse près de 8 milliards d'euros de capitalisation, constituerait la plus grosse acquisition par un fonds d'investissement en Allemagne.

Les appels du pied vers Infineon confirment l'intérêt récent de ces fonds pour les grosses entreprises allemandes. Le spécialiste du gaz industriel Linde, le conglomérat MAN et l'équipementier automobile Continental notamment auraient été approchés ces dernières années.L'influence grandissante des fonds spéculatifs inquiète la sphère politique en Allemagne, qui a décidé de faire de la régulation des fonds une des priorités de sa présidence du G8, la réunion des pays les plus industrialisés.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés