Publicité
Publicité

Microsoft ne peut être jugé pour violation de brevets hors USA --Cour Suprême

La Cour a ainsi cassé, par une majorité de 7 juges contre 1, un jugement en appel de juillet 2005 favorable à ATT, qui accuse Microsoft d'avoir violé un de ses brevets de reconnaissance vocale, et de l'avoir intégré à Windows.