Publicité

Mobistar, en hausse, s'attend à une année 2007 plus difficile

L'opérateur de téléphonie mobile Mobistar a engrangé l'an dernier un bénéfice net de 299,5 millions d'euros, soit 10,8 pc de plus qu'en 2005, a-t-il annoncé mercredi.

(belga) Au 31 décembre 2006, Mobistar recensait 3,14 millions de clients, soit 7,8 % de plus qu'un an auparavant. Cette croissance résulte principalement de l'accroissement du nombre d'abonnés (postpaid), résultant notamment d'une forte migration des formules prepaid. La part des clients postpaid a ainsi atteint 51,4 % alors qu'elle était de 43,6 % fin 2005. Le chiffre d'affaires consolidé a enregistré quant à lui une hausse de 6,6 % pour atteindre 1,5 milliard d'euros.

"Les efforts entrepris pour rationaliser l'ensemble des coûts et optimiser l'organisation ont permis à Mobistar d'améliorer sensiblement l'EBITDA, qui atteint 614,6 millions d'euros, soit une croissance de 6,9 %", indique encore l'opérateur. Face à un taux de pénétration du marché de la téléphonie mobile particulièrement concurrentiel (89 %) et à une faible croissance de celui-ci (2 à 3 %), Mobistar souhaite poursuivre ses activités 2007 en dopant la croissance du fixe vers le mobile et en améliorant son offre ADSL. Fin 2006, Mobistar comptait ainsi 22.545 clients ADSL, dont plus de 8.000 au cours du dernier trimestre. Un chiffre en-dessous des prévisions de l'opérateur qui s'explique par "la position dominante, voire abusive, de Belgacom", précise Bernard Moschéni, administrateur délégué (CEO) de Mobistar.

L'année 2007 devrait être marquée par une forte pression sur les prix, une concurrence accrue entre opérateurs et la diminution des tarifs de terminaison mobile (autrement dit les tarifs que les opérateurs se facturent mutuellement pour les communications d'autres sociétés sur leur réseau, ndlr). Les très importantes baisses de ces tarifs imposées par le régulateur (-36 % en 6 mois) ainsi que la réduction progressive des prix de roaming (3 % en mai) pénaliseront l'évolution du chiffre d'affaires (jusqu'à 135 millions d'euros). Une donnée dont les 3 opérateurs du pays devront tenir compte. Mobistar prévoit, pour cette année, une maîtrise globale des coûts dans le cadre des tarifs de terminaison mobile et de ceux du roaming.

Le groupe a ainsi décidé d'externaliser une partie des activités réseaux à Ericsson, ce qui permettra à Mobistar de réaliser 30 % d'économies par an dans cette activité. Dans l'avenir, une plus grande part de ces activités pourrait être externalisée mais ce n'est pas certain. "Il n'existe aucun plan en ce sens sur la table, mais nous examinons toutes les solutions pour optimaliser les résultats", a indiqué Bernard Moschéni. A noter enfin que le conseil d'administration proposera le paiement d'un dividende de 4,50 euros par action constitué de 2,70 euros à titre de dividende ordinaire et de 1,80 euro à titre de dividende extraordinaire.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés