Nokia va supprimer 700 emplois

Nokia, le numéro un mondial des téléphones portables, a annoncé jeudi la suppression de 700 emplois, dont la moitié en Finlande, pour répondre à la croissance des pays émergents.

(afp) Nokia, qui n'a pas précisé les pays où la seconde moitié des réductions d'effectif prévues seraient réalisées, entend tailler dans la recherche et le développement, le marketing et la vente ainsi que dans ses services internes de technologie de l'information.

Il a souligné vouloir privilégier les redéploiements internes pour éviter au maximum des licenciements secs.

"Le secteur des télécoms traverse une phase de mutation liée à la convergence (mobile/fixe/internet, ndlr), à une complexité grandissante et à la forte croissance des marchés et segments émergents", a indiqué l'équipementier finlandais dans un communiqué.

En 2006, Nokia employait 65.000 personnes dans le monde en moyenne.

Il a dégagé en 2006 un bénéfice net en hausse de 19%, à 4,3 milliards d'euros, sur un chiffre d'affaires en hausse de 20%, à 41,1 milliards d'euros.

Son principal concurrent, l'américain Motorola, a récemment annoncé la suppression de 3.500 emplois dans le monde pour redresser ses marges.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés