On brade le prix dans le dossier des cablôs wallons (L'Echo)

La vente des huit intercommunales wallonnes du câble au tandem Brutélé-ALE (Voo) n'est pas encore finalisé. Alors que l'on semblait se diriger vers un accord global, l'offrant a soudainement revu à la baisse le prix proposé pour l'ensemble, annonce ce vendredi notre édition papier.

(l'écho) La somme de 475 millions d'euros, qui constituait un prix minimal et sur base duquel Voo avait gagné le round préliminaire face aux candidats concurrents qu'étaient Telenet et Altice, a été rabotée dans une mesure importante, déplorent les vendeurs, sans toutefois révéler le nouveau chiffre mais en concédant qu'on ne parle pas ici d'un ou deux millions d'euros.

Certaines composantes de l'Ebitda (excédent bruit d'exploitation) des activités concernées nécessiteraient une correction à la baisse, de même que la comptabilisation de certaines charges (à la hausse), ce qui justifierait la révision de prix, dans l'esprit des acquéreurs. Dans les rangs des intercommunales, on voit rouge et on va jusqu'à évoquer un blocage du dossier. Chez Voo, on minimalise par contre le problème en le présentant comme une simple péripétie dans la phase de négociation.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect