Publicité

Proximus subit un exode de son personnel (presse)

Quelque 200 personnes ont déjà quitté l'entreprise rien que lors du premier trimestre de l'année. Ils font leurs bagages parce qu'ils en ont assez de l'incertitude autour de l'intégration dans la société faîtière Belgacom, rapporte jeudi de Morgen.

(belga) Entre 200 et 300 membres du personnel de l'opérateur GSM Proximus font leurs bagages parce qu'ils en ont assez de l'incertitude autour de l'intégration dans la société faîtière Belgacom, rapporte jeudi de Morgen.

Selon la CNE-LBC, quelque 200 personnes ont déjà quitté l'entreprise rien que lors du premier trimestre de l'année. La direction reconnaît le problème mais le minimise.Pour la fin de l'été, Proximus doit être intégré dans sa société-mère Belgacom. Mais cette intégration ne se déroule pas sans problèmes.

Les responsables de niveau moyen et le personnel de niveau inférieur ne disposent toujours pas d'une nouvelle description de fonction. De plus en plus de travailleurs cherchent dès lors un emploi ailleurs, essentiellement ceux du secteur ICT.

Proximus comptait l'an dernier 2.350 travailleurs et l'entreprise a vu quelque 10% de ses membres du personnel partir en peu de temps.Le représentant syndical Robert Veekman (CNE-LBC) se demande combien de temps le service pourra encore être assuré.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés