Publicité
Publicité

Réorganisations au New York Times et au Washington Post

Confronté, comme le reste de la presse à une chute du lectorat, qui se tourne vers les contenus gratuits sur internet, et aux restrictions budgétaires des annonceurs publicitaires, le New York Times a déjà annoncé plusieurs mesures d'économie au cours de l'année, dont une diminution de 5% des salaires pendant une période de neuf mois à compter d'avril.