Publicité

VOO en route vers la téléphonie mobile

©BELGA

Le télédistributeur wallon, qui regroupe le tandem de télédistributeurs Brutélé et Tecteo, deviendra un opérateur « virtuel » dès le 15 juin. Et il lorgne assidûment le quatrième réseau 3G.

Bruxelles (L'Echo) - Des problèmes pour commercialiser une offre câblée, alléchante sur le papier, techniquement efficiente ? Peu importe ! Plutôt que de tergiverser, VOO, qui regroupe le tandem de télédistributeurs Brutélé et Tecteo, veut se donner les moyens de grandir.
Le câblo-opérateur qui propose en Communauté française une offre triple (Internet, ligne fixe, télévision) souhaite étendre ses services à la téléphonie mobile.


En tandem avec Telenet ?
Ses dirigeants annoncent ainsi être prêts à investir de manière importante pour se voir attribuer la quatrième licence 3G, le réseau téléphonique mis sur le marché par le gouvernement fédéral (qui permet à la fois des services de téléphonie vocale et d’échange de données).
Et le fait qu’il s’agisse d’une licence nationale ne représente pas un problème. « Nous sommes en tractations avec des partenaires flamands pour l’installation d’un réseau complémentaire », précise Dominique Janne, au nom de VOO. Quels partenaires flamands ? No comment.

Tout porte pourtant à croire qu’il s’agit de Telenet… Mercredi, en réponse aux rumeurs circulant dans la presse, Telenet  a  également fait état de son intérêt pour la téléphonie 3G. Le groupe télécoms flamand vient de renouveler sa collaboration avec Mobistar: il utilise le réseau de ce dernier pour proposer ses services en tant qu’opérateur « virtuel ». Mais cette collaboration n’exclut certainement pas un nouvel investissement (dans la 3G, cette fois). « Le contrat avec Mobistar porte sur 3 ans. Il faudra bien trois ans pour développer un réseau mobile propre… », explique Stefan Coenjaerts, porte-parole de Telenet. Une alliance VOO-Telenet est donc tout à fait envisageable…

En attendant de voir si un tel montage se réalise, VOO ne reste pas inactif. Le lancement d’une offre GSM par le câblo, comme opérateur virtuel (en utilisant le réseau d’un des trois opérateurs ayant une licence: Proximus, Mobistar ou Base) ne fait aujourd’hui plus de doute. Le 15 juin, VOO disposera de l’infrastructure nécessaire aux services mobiles et compte lancer directement son offre. Via quel réseau ? « Les tractations sont toujours en cours. » Tout semble pourtant indiquer que Mobistar sera le partenaire.

 

François Bailly

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés