"2009, année merdique pour la SNCB" (Descheemaecker)

©Jan De Meuleneir

Crise économique et coûts énergétiques ont frappé la SNCB, qui clôture une année "merdique", selon les termes de son administrateur délégué Marc Descheemaecker.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés