Accord pour la suspension des grèves contre fermeture de GM au Portugal

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) a annoncé dans un communiqué être parvenu à un accord avec les principaux syndicats européens pour mettre un terme aux grèves observées dans plusieurs sites du groupe depuis l'annonce début juin d'une possible fermeture de l'usine de montage d'Azambuja, au centre du Portugal.

Manifestation dans les rues de Lisbonne, jeudi 29 juin - Photo: Belga

(afp) - "Le début de négociations constructives avec les représentants des salariés du groupe nous permet de franchir un pas important dans la bonne direction, qui sera bénéfique pour les deux parties", souligne le président de GM Europe Carl-Peter Foster.

"A présent, nous serons en mesure d'envisager des perspectives pour nos salariés sans mettre en péril la compétitivité de notre société", conclu M. Foster.

Différents sites de production de GM en Europe ont observé ces dernières semaines plusieurs grèves afin de manifester leur solidarité avec les employés portugais et protester contre la possible fermeture de l'usine d'Azambuja.

Les négociations entamées avec notamment le Forum européen des salariés de GM devront permettre de trouver des solutions en accord avec l'intérêt du constructeur et de celui des employés du site portugais, souligne le communiqué.

Au début du mois, GM Europe avait expliqué qu'il devait impérativement réduire les coûts de production de l'assemblage du modèle Opel Combo pour lui permettre de poursuivre son activité au Portugal et n'avait pas exclu la possibilité de la fermer l'usine, qui compte quelque 1.200 salariés, avant la fin de l'année.

GM a affirmé récemment que la production de ce modèle lui coûtait 500 euros plus cher par unité au Portugal que dans d'autres sites européens, ce que contestent les salariés.

Le gouvernement portugais avait obtenu un délai de cinq semaines pour trouver une solution.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés