Publicité

Adidas va mettre fin à tous ses partenariats dans le cyclisme

L'équipementier allemand Adidas va mettre fin à tous ses partenariats dans le cyclisme à cause des derniers scandales de dopage qui touchent le Tour de France, annonce la Süddeutsche Zeitung de vendredi.

(afp) Selon le journal, le numéro deux mondial de l'équipement sportif n'attend plus que les résultats du contrôle anti-dopage de l'échantillon B de Patrick Sinkewitz, coureur de T-Mobile contrôlé positif sur le Tour.Adidas est partenaire de l'équipe T-Mobile, ex-Telekom, où les révélations de dopage se sont succédé depuis plusieurs mois. Le groupe bavarois est également partenaire officiel de l'équipe de France de cyclisme et de l'équipe d'Allemagne.

Le directeur de la communication de Adidas Jan Runau avait déclaré jeudi "réfléchir très sérieusement" à mettre un terme au partenariat avec T-Mobile. Adidas se demande "si un nouveau départ dans le cyclisme peut réellement apparaître", a dit M. Runau au journal, ce qui les aurait décidés à mettre fin au contrat qui les lie avec Deutsche Telekom pour environ 500.000 euros.Le constructeur Audi, qui met à la disposition du Tour de France une douzaine de voitures gratuitement, n'exclut plus non plus une fin de leur partenariat, a dit une porte-parole. Il sera "étudié de façon très critique en regard des derniers événements" à l'automne, a-t-elle déclaré au quotidien.

L'affaire Sinkewitz qui intervient après les scandales provoqués par l'opération Puerto et les aveux de dopage d'anciens coureurs de Telekom, a incité les chaînes de télévision publique ARD et ZDF à arrêter dès mercredi la diffusion en direct des étapes du Tour de France.La chaîne privée Sat1. a récupéré aussitôt les droits et diffuse désormais la Grande Boucle en Allemagne.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés