AGF gagne 2,11%, les analystes saluent une bonne activité en France

L'action AGF montait vendredi, après avoir publié un résultat provisoire supérieur aux attentes des analystes, grâce à la forte croissance de son activité d'assurance-vie en France.

(afp) A 9H50 (7H50 GMT), le titre AGF prenait 2,11% à 96,85 euros, dans un marché en hausse de 0,40% à 4.996,34 points. Les chiffres provisoires pour les résultats "sont en fin de compte supérieurs à ce que pouvaient laisser prévoir les premières indications fournies par sa maison mère Allianz lors de la publication anticipée de ses résultats préliminaires", a commenté Hugues Doumenc, analyste chez Fideuram Wargny. AGF a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 6,3% à 9,819 milliards d'euros au premier semestre, à peine inférieur au consensus des analystes sondés par le cabinet JCF Factset, qui était de 9,854 milliards d'euros. L'assureur revendique "le semestre à la croissance la plus élevée dans l'histoire récente" du groupe et a fait part d'un résultat net préliminaire en forte hausse de 33% à 1,02 milliard au premier semestre. Concernant la performance opérationnelle en France, "le ratio combiné dans le dommages s'est encore amélioré de 3 points (à 95,5%) alors que cette activité est en haut de cycle depuis quelques temps déjà", souligne Hugues Doumenc. "Ces résultats ont par ailleurs été obtenus sans que la qualité des réserves soit affectée", souligne l'analyste. En France, l'activité a progressé de 5,6% à 5,625 milliards d'euros, en hausse de 15% en assurance vie, de 2,8% en santé mais en recul de 1,5% en assurance de biens et responsabilités. "Les données semestrielles préliminaires font ressortir des marges sensiblement supérieures aux attentes avec un résultat net de 1,02 milliards EUR, alors que le consensus attendait 850 millions EUR", commentent les analystes de Raymond James. "Toutes les branches participent à la progression forte des résultats du semestre, sauf hors de France (stable)", ajoutent-ils. "En première approche et compte tenu de la confiance affichée par le management dans sa capacité à prolonger ces tendances, nous relevons notre prévision de résultat net de 1.552 millions EUR à 1.800 millions EUR soit 10 EUR par action contre 8,68 EUR auparavant", concluent les analystes de Raymond James.

(photo: belga)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés