Alitalia s'envole à plus de 5% sur l'hypothèse d'un accord avec la France

La compagnie aérienne italienne Alitalia a gagné plus de 5% vendredi, après les révélations du quotidien français Le Parisien sur une possible alliance avec Air France-KLM.

(afp) Contrairement aux autres compagnies aériennes, le transporteur italien a grimpé dès l'ouverture de la Bourse de Milan. L'action s'est envolée jusqu'à 6,4% et s'échangeait à 0,94 euros vers 13H00 GMT (+5,62%)

Selon Le Parisien, les gouvernements français et italien auraient passé un accord visant à résoudre deux dossiers délicats, dont celui d'Alitalia pour l'Italie. D'un côté, Air France-KLM s'engagerait à sauver Alitalia. De l'autre, l'électricien Enel renoncerait à son offre publique d'achat sur Suez.

La compagnie aérienne italienne détient 2% du capital du groupe Air France KLM et réciproquement. Alitalia est également contrôlée par l'Etat à hauteur de 49,9%. Interrogée vendredi Alitalia n'a pas souhaité commenter ces informations de presse. Air France-KLM n'a pas souhaité non plus faire de commentaires. En juin dernier, le président de la compagnie européenne, Jean-Cyril Spinetta, avait indiqué qu'une fusion entre son groupe et Alitalia était "le but ultime" de l'accord de coopération signé entre les deux compagnies en 2001, mais que ce rapprochement n'était pas à l'ordre du jour.

Le groupe aérien européen répète régulièrement ne pas envisager un rapprochement tant qu'Alitalia ne sera pas redressée financièrement. La compagnie italienne a engagé depuis un an un difficile plan de redressement qui prévoit notamment la suppression de 3.700 emplois (sur plus de 20.000). Mais le transporteur aérien ne parvient pas à s'extraire de la crise depuis plusieurs années.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés