Apple devra sans doute revoir ses résultats

Le fabricant informatique américain Apple a annoncé jeudi soir qu'il allait sans doute devoir réviser ses résultats financiers depuis fin septembre 2002 dans le cadre de l'enquête menée sur des irrégularités commises dans des attributions de stocks options entre 1997 et 2001.

(afp) "Alors que l'enquête se poursuit, le groupe a découvert des preuves supplémentaires d'irrégularités", a souligné le fabriquant à succès des ordinateurs Mac et du balladeur iPod dans un communiqué publié plusieurs heures après la clôture de la Bourse de New York jeudi soir.

Après la découverte du problème lors d'une enquête interne, une commission spéciale composée d'administrateurs indépendants de la direction générale a été chargée de mener des investigations et la Commission américaine des opérations de Bourse (SEC) a été informée de ces irrégularités.

"A la lumière des nouveaux évènements, la direction a conclu, avec l'accord du comité d'audit des administrateurs, que le groupe va sans doute devoir réviser ses résultats financiers passés pour tenir compte des charges versées pour des compensations liées à des stocks options accordées dans le passé", affirme encore le groupe dans ce communiqué.

Apple n'a toutefois pas encore déterminé le montant exact de ces charges et leur impact sur les impôts et la comptabilité du groupe ni même sur quelles périodes précises il va devoir revoir ses résultats, selon la même source.

En attend le groupe a précisé avoir averti le gendarme de la Bourse, la SEC, que "les résultats, annonces de bénéfices et communiqués de presse publiés par le groupe à propos des périodes commençant le 29 septembre 2002 ne sont pas fiables". Apple cherche "à résoudre ses problèmes aussi rapidement que possible" et notifiera ses résultats du 3e trimestre à la SEC dès que l'enquête sera close, ajoute le communiqué.

Le 19 juillet dernier Apple avait annoncé un bénéfice net en hausse de 47,5% sur son 3ème trimestre, dépassant les attentes des analystes, porté par la hausse des ventes de baladeurs de musique numérique iPod et d'ordinateurs Mac.

Calculé par action, le bénéfice du trimestre ressortait à 54 cents contre 37 cents il y a un an et alors que les analystes tablaient sur un BPA de 44 cents.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés