Arcelor assigné en justice par des actionnaires minoritaires

Le géant de l'acier Arcelor est assigné en justice à Luxembourg jeudi par l'association d'actionnaires minoritaires (Adam) qui conteste l'organisation fin juin d'une assemblée générale pour approuver le mariage avec le russe Severstal, a annoncé mardi l'association.

(afp) L'Adam de Colette Neuville, qui dit contrôler quelque 2,5% du capital d'Arcelor, avait promis un recours en justice contre le groupe européen. Elle demande le report d'une assemblée générale d'actionnaires programmée le 30 juin destinée à approuver l'alliance entre Arcelor et Severstal. Avec d'autres actionnaires minoritaires, l'Adam s'oppose au mariage annoncé le 26 mai entre Arcelor et Severstal. Ces actionnaires ont réussi à faire échec lundi à une offre publique de rachat massif d'actions (OPRA) d'Arcelor qui devait être entérinée mercredi au cours d'une autre assemblée générale extraordinaire (AGE).

Le numéro deux mondial de l'acier, convoité par le numéro un Mittal Steel, a reporté lundi soir sine die son AGE prévue le 21 juin et censée approuver cette OPRA à hauteur de 6,5 milliards d'euros. Cette OPRA aurait permis de faire grimper le russe Severstal de 32,2% à 37,5% au capital d'Arcelor. Les dirigeants d'Arcelor font face depuis des semaines à une rébellion d'actionnaires opposés à l'alliance russo-européenne.

L'Adam, notamment, voudrait que ce mariage ne puisse être validé qu'avec l'approbation des deux tiers de l'actionnariat présent lors de cette AGE du 30 juin. Pour l'heure, Arcelor a prévu un système bien plus favorable: le vote sur cette fusion se fera à la majorité du capital total.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés