Arcelor écarte un plan social en Europe

Arcelor a détaillé son projet de fusion avec le groupe Mittal, qui exclut un plan social sur les sites d'Arcelor en Europe et prévoit que le groupe fusionné "Arcelor-Mittal" sera détenu à 50,6 % par les actionnaires d'Arcelor et à 49,4 % par ceux de Mittal.

(AFP) Arcelor précise que son conseil d'administration recommande à l'unanimité à ses actionnaires d'apporter leurs actions à l'offre d'achat de Mittal. La nouvelle offre de Mittal, relevée de 10 %, prévoit un projet de fusion, avec au final une "absorption de Mittal par Arcelor". Le nouveau groupe Arcelor-Mittal sera coté à New York, Paris, Madrid, Amsterdam, Bruxelles et Luxembourg. Le conseil d'Arcelor déclare que cette offre révisée satisfait ses demandes "en termes de valorisation, de modèle industriel et de gouvernance". Les actionnaires d'Arcelor se verront offrir une combinaison de titres (69 % de l'offre) et de cash (31 %). Plus précisément, ils se verront offrir 13 actions Mittal Steel et 150,6 euros en numéraire pour 12 actions Arcelor, une offre en numéraire de 40,4 euros par action Arcelor et une offre d'échange à raison de 11 actions Mittal pour 7 actions Arcelor. "Les parités retenues à la suite des négociations reflètent des valeurs relatives de 60 % pour Arcelor et de 40 % pour Mittal Steel dans le nouvel ensemble. Par conséquent, compte tenu de la partie en cash de l'offre de Mittal Steel, les actionnaires actuels d'Arcelor et de Mittal détiendront respectivement 50,6 % et 49,4 % d'Arcelor-Mittal", précise le communiqué.

Le nouveau groupe sera "basé sur les aciers à haute valeur ajoutée, qui privilégie la valeur par rapport au volume" et ne fera "pas de restructurations ni de plan social résultant de la fusion dans le périmètre Arcelor en Europe". Arcelor ajoute qu'il continue à s'opposer à la vente du (groupe canadien) Dofasco", ajoute le communiqué, acquis il y a quelques mois. Toutes les actions disposeront du même droit de vote. Le conseil d'administration comportera 18 membres, dont 12 administrateurs actuels d'Arcelor (dont 3 représentants actuels des employés) et 6 administrateurs dont 3 indépendants, qui seront désignés par Mittal Steel. La famille Mittal détiendra environ 43 % du nouvel ensemble, et sera soumise à des obligations de blocage de 5 ans et de limitation à 45 % du capital. Le siège social et opérationnel sera localisé au Luxembourg. La direction générale sera composée de 7 personnes dont les 4 membres de la direction générale d'Arcelor, dont le poste de responsable exécutif (actuellement occupé par Guy Dollé, ndlr) et de 3 membres du management de Mittal Steel.

(Photo: Belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés