Arcelor retire la convocation de l'assemblée extraordinaire

Le sidérurgiste européen Arcelor a annoncé lundi dans un communiqué le report de son offre publique de rachat d'actions (OPRA), qui devait être mise au vote lors d'une assemblée générale extraordinaire mercredi. Le groupe indique avoir "décidé de retirer la convocation de l'assemblée générale extraordinaire" prévue mercredi.

(l'echo) Le conseil d'administration "confirme néanmoins son intention de mettre en oeuvre le plan de création de valeur d'Arcelor et de distribuer 6,5 milliards d'euros à ses actionnaires conformément à sa décision du 3 avril 2006", ajoute-t-il.

Le groupe précise avoir décidé ce report "compte tenu l'existence de discussions en cours entre Arcelor et Mittal Steel, et afin de ne pas obérer quelque solution que ce soit pour le futur d'Arcelor".

Arcelor avait vu son projet d'offre de rachat d'actions contesté par une partie de ses actionnaires, alors que ce projet doit permettre au russe Severstal de monter mécaniquement au capital d'Arcelor. Parmi eux le financier franco-polonais Romain Zaleski qui est monté, via sa société Carlo Tassara International, à 7,44% du capital d'Arcelor contre 5% précédemment.

Le numéro deux mondial de l'acier précise qu'il "se réserve le droit de convoquer une nouvelle assemblée générale extraordinaire dans le cas où l'offre non sollicitée de Mittal Steel ne comporterait pas de suite positive afin que les actionnaires puissent alors s'exprimer sur cette question".

"Cette assemblée délibérera aussi sur la proposition du conseil de compléter les statuts d'Arcelor afin de permettre aux actionnaires détenant au moins 1% des actions émises de demander l'inscription à l'ordre du jour de l'assemblée de projets de résolutions", ajoute-t-il.

(photo belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés