BG Group: le bénéfice pâtit de la hausse des taxes en mer du Nord au 2ème trimestre

Le producteur britannique de gaz BG Group a annoncé lundi une baisse de 10% de son bénéfice net au deuxième trimestre 2006, à 435 millions de livres (636,9 millions d'euros), due à une hausse de la taxe pétrolière en mer du Nord.

(afp) En excluant cette taxe augmentée par le gouvernement britannique, le bénéfice net ressort en hausse de 46% au deuxième trimestre, à 401 millions de livres, et de 70% sur le premier semestre, à 926 millions, dopé par la hausse des prix du gaz. Ces résultats sont largement supérieurs aux prévisions des analystes. Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 82% à 1,839 milliard de livres sur la même période comparé à l'an dernier. Sa production a progressé de 24,5% à 610.000 barils équivalent pétrole par jour dans le même temps. La production de gaz naturel liquéfié a été la vedette du trimestre, ses bénéfices ayant doublé à 34 millions de livres. BG a consacré 55 millions de livres à sa division exploration sur le trimestre, alors qu'il cherche de nouveaux champs à exploiter. Le groupe se développe beaucoup actuellement à l'étranger: il a fait ses débuts récemment au Nigeria, au sultanat d'Oman et en Chine, avec des accords de production avec CNOOC. BG a indiqué lundi que ses négociations avec Israël relatives à l'exporation vers l'Egypte du gaz trouvé au large de la bande de Gaza se poursuivaient en dépit de l'aggravation actuelle du conflit israélo-palestinien.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés