Bosch pourrait supprimer jusqu'à 1.400 emplois en Allemagne

L'équipementier automobile allemand Bosch pourrait supprimer jusqu'à 1.400 emplois d'ici 2010 en Allemagne, a indiqué mardi un porte-parole, confirmant ainsi en partie une information du quotidien régional Stuttgarter Nachrichten.

Les effectifs pourraient chuter à la suite de changements de production sur le site principal de Bosch à Stuttgart-Feuerbach (sud-ouest).

Le constructeur automobile Volkswagen, gros client du conglomérat, veut passer sur la période 2007-2012 à la technologie Common Rail pour ses moteurs diesel, alors que Bosch lui fournit jusqu'à présent des pompes à injection de type Düse.

Cette décision est un coup dur pour Bosch qui livre près de 90% de ses pompes à injection à Volkswagen. Même s'il maîtrise également la technologie Common Rail, le groupe ne pourra pas maintenir le même niveau de production, a expliqué le porte-parole.

Des négociations ont déjà commencé entre la direction et le comité d'entreprise pour limiter les suppressions d'emplois. Sur les 12.500 salariés du site, quelque 840 pourraient être affectés rapidement à la production d'autres pièces détachées.

Dans une interview accordée mardi au Stuttgarter Nachrichten, le président du comité d'entreprise de Stuttgart-Feuerbach, Werner Neuffer, évalue quant à lui à 2.700 au total le nombre d'emplois menacés.

Le groupe diversifié Bosch est l'un des plus gros groupes non cotés en Europe. Premier équipementier automobile mondial, il fabrique aussi des appareils électroménagers et des machines-outils

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés