Brussels Airlines modifie sa politique tarifaire

Les compagnies aériennes se livrent continuellement une véritable guerre des prix pour attirer les passagers, en témoigne notamment la dernière campagne de publicité de Brussels Airlines. Cette dernière propose depuis cet été des vols au prix de base de 99 euros aller/retour (ttc), alors que sa précédente campagne mettait en évidence un aller simple à 49 euros (ttc).

Bruxelles (L'Echo) - Ne nous y trompons pas, il ne s'agit pas d'un changement de slogan, mais bien d'une évolution dans la politique tarifaire de Brussels Airlines dans le cadre de son intégration dans la Star alliance, dont fait partie Lufthansa. 

" Brussels Airlines a opéré ce choix car elle a constaté qu'environ 80% des gens réservaient un ticket aller et un ticket retour. De plus, la compagnie fait désormais partie de la Star Alliance", explique Yves Bernaerts, chef du département " Pricing and Revenue " chez Brussels Airlines. 

Le transporteur aérien belge travaille ainsi à l'harmonisation des conditions d'achat des billets au sein de son partenariat commercial.   "Pour le client, il faut que ce soit plus ou moins la même chose au niveau des conditions de son billet, lors de son achat chez Lufthansa ou Brussels Airlines", explique M. Bernaerts.

Ce n'est donc pas un hasard si Brussels Airlines et Lufthansa, qui opèrent des vols en partage de code notamment entre la Belgique et l'Allemagne, offrent toutes les deux un aller/retour à 99 euros en premier prix (ttc).

Ceci dit, l'intégration dans l'alliance n'empêche pas Brussels Airlines d'offrir des formules tarifaires propres. Les vols européens sont ainsi divisés en trois cabines (classe affaire, b-flex et b-light), ce que peu de compagnies appliquent.

Sébastien Procureur

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés