Bruxelles poursuit son action en justice même si EON ne rachète pas Endesa

La Commission européenne poursuivra son action contre les autorités espagnoles devant la Cour européenne de Justice, même si l'allemand EON a retiré son offre sur l'électricien espagnol Endesa, a indiqué mardi un de ses porte-parole.

(afp) "Nous poursuivrons notre action contre l'Espagne devant la Cour", a affirmé Jonathan Todd, se montrant tout aussi déterminé que l'avait été la veille le ministre espagnol de l'Industrie Joan Clos.Dans cette affaire, tant l'Espagne que la Commission sont aujourd'hui décidées à démontrer qu'elles ont eu raison et réclament l'arbitrage de la Cour de Luxembourg.

La semaine dernière, la Commission a pris la décision de traduire les autorités espagnoles devant la CEJ, pour avoir fait obstacle au rachat d'Endesa par l'allemand EON.La commissaire à la Concurrence Neelie Kroes reproche à Madrid de pas avoir supprimé, comme elle l'exige depuis plusieurs mois, la vingtaine de conditions imposées par le régulateur espagnol de l'énergie (CNE) en juillet 2006, ainsi que d'autres conditions fixées par le gouvernement le 3 novembre.

EON a renoncé lundi à son OPA de 42 milliards d'euros sur Endesa en passant un pacte avec les deux premiers actionnaires de l'électricien espagnol, Acciona et Enel, aux termes duquel le groupe allemand achètera pour 10 milliards d'actifs d'Endesa, ce qui libère son horizon financier.

55984675

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect