Carrefour mise sur la croissance en Amérique latine

Carrefour, numéro deux mondial de la distribution, se renforce dans les pays à forte croissance, en misant notamment sur l'Amérique latine, qui contribue largement à doper ses ventes.

(afp) Déjà largement présent au Brésil, en Argentine et dans une moindre mesure en Colombie, le groupe de distribution devient numéro un de la grande distribution au Brésil en termes de chiffre d'affaires, avec le rachat annoncé lundi de la société Atacadao pour 825 millions d'eurosLa Bourse de Paris a salué cette opération, le titre prenant 0,47% à 57,67 euros dans un marché en baisse de 0,35 % à 10H50 GMT (12H50 heure de Paris).Le groupe d'hypermarchés discount Atacadao compte 34 magasins et a réalisé en 2006 des ventes hors taxes de 4 milliards de reals (1,5 milliard d'euros).Carrefour est déjà présent au Brésil, où il possède 109 hypermarchés, 34 magasins Carrefour Bairro et 258 magasins de hard discount Dia, pour des ventes hors taxes de 3,8 milliards d'euros en 2006.Poursuivant sa stratégie d'investissement sur les marchés à forte croissance (Asie, Amérique latine), Carrefour a massivement investi dans le hard discount sur le continent latino-américain, plutôt que dans les supers ou hypers marchés.

En Amérique latine, 3 hypermarchés et 16 magasins hard discount ont été ouverts durant le premier trimestre, soit 17.000 m2 nouveaux, quand en Asie 5 hypermarchés et 9 magasins hard discount ont été ouverts, pour un total de 63.000 m2.Les ventes en Amérique latine ont bondi de 17% à changes constants et 10% à changes courants au cours de ce premier trimestre, notamment en Argentine et en Colombie, qui ont enregistré des croissances dynamiques.

A l'international (hors Europe), Carrefour continue de lorgner sur le marché indien et la Russie, un marché en plein boom, où il devra rapidement rattraper son retard, face à de nombreux groupes, russes et étrangers, déjà implantés sur ce marché.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n