Club Med: hausse du chiffre d'affaires trimestriel et des réservations d'hiver

Le Club Méditerranée a publié jeudi un chiffre d'affaires au premier trimestre de son exercice 2006/2007 (novembre à janvier) en hausse de 2,3% à 355,3 millions d'euros, et fait état d'une hausse des réservations de 7% pour la saison d'hiver en données comparables.

(afp) A périmètre comparable et taux de change constants, la hausse du chiffre d'affaires au premier trimestre ressort à 4,5%.

L'activité des villages Club Med affiche une "bonne progression" de 3,2% en données publiées et de 5,9% en données comparables, "bénéficiant de la montée en gamme", alors que Jet Tours, filiale du groupe, subit un recul de 1,4%, selon le communiqué.

Pour la saison d'hiver, les réservations cumulées au 3 mars, exprimées en chiffre d'affaires comparable, progressent de 7% par rapport à la même période de l'an dernier.

La hausse de 6,2% des réservations en Europe reflète "une progression très satisfaisante de 14,2% sur les villages soleil" et "de 1,4% sur les villages neige, malgré le manque d'enneigement dans les Alpes en début de saison", commente le Club Med.

La zone Amérique "subit temporairement les effets de la transformation du parc de villages dans le cadre de son repositionnement sur le segment +famille haut de gamme+", accusant un recul de 3,1% des réservations.

Le Club Med cite notamment la fermeture du village Crested Butte aux Etats-Unis et la réouverture récente de la Caravelle (Guadeloupe) après travaux.

En revanche, l'Asie "poursuit sa performance remarquable" avec une progression des réservations de 36,5%.

Pendant l'exercice 2005/2006, le chiffre d'affaires avait progressé pour la première fois depuis quatre ans, en hausse de 5,6% à 1,679 milliard d'euros, "confortant ainsi la stratégie de montée en gamme", selon l'exploitant de villages de vacances.

Le chiffre d'affaires avait été tiré notamment par les augmentations tarifaires pratiquées dans le cadre de la montée en gamme et la généralisation de la formule "tout compris" (boissons et repas à volonté).

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés