Conseil d'entreprise avorté chez Polypal

Le conseil d'entreprise qui devait se dérouler ce vendredi matin à l'entreprise Polypal (Herstal), à la suite de l'annonce de l'intention de fermeture du site par la direction, s'est soldé par un échec. Les syndicats reprochent en effet à la direction de ne pas respecter la loi Renault.

(belga) La direction de Polypal SA, entreprise fabriquant du matériel de stockage en acier, a annoncé mercredi son intention de fermer l'usine des Hauts-Sarts, en province de Liège, qui occupe 83 personnes. L'annonce a entraîné un arrêt de travail du personnel.

Un conseil d'entreprise était prévu ce vendredi, dans le cadre de la procédure des fermetures des entreprises. Mais le directeur s'est présenté avec un avocat privé.

"Il a expliqué que l'avocat répondrait à nos questions. La législation ne prévoit pas qu'il puisse être accompagné d'un avocat privé. D'autre part, il ne respecte pas la loi Renault qui prévoit tout d'abord une phase d'information. La direction ne nous dit pas clairement pourquoi elle ferme. Nous ne pouvons pas l'accepter", a expliqué Esmé Cué, déléguée FGTB, à l'agence Belga.

Les travailleurs n'ont pas repris le travail. L'entreprise ferme ce vendredi soir pour une durée de 3 semaines. Le travail reprendra le 31 juillet. "On verra alors comment se déroule la procédure", a annoncé Mme Cué.

Photo: Polypal

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés