Publicité

DaimlerChrysler se retire de douze places boursières, dont Paris et Tokyo

Le groupe automobile germano-américain DaimlerChrysler a annoncé mardi qu'il allait retirer son action de la cotation sur douze places boursières, dont Paris et Tokyo, pour ne conserver que Francfort, New York et Stuttgart.

(afp) Cette décision, approuvée par le conseil de surveillance de l'entreprise, est liée à la faiblesse du volume d'échanges sur les actions du groupe dans certaines places et aux coûts administratifs importants qui découlent de ces cotations multiples, a expliqué le groupe dans un communiqué. "La décision du groupe reflète aussi son intention de bénéficier de l'intégration des marchés financiers (...)", a-t-il ajouté. Le groupe restera coté à Francfort, New York et Stuttgart, où il a son siège.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés