Dell divise par 2 son bénéfice trimestriel

Dell a annoncé jeudi une chute de 51% de son bénéfice trimestriel et a fait savoir que la Securities and Exchange Commission menait une enquête informelle concernant ses pratiques comptables.

(afp) L'action du premier fabricant mondial de PC perdait 4,8% à 21,71 dollars en après-Bourse après avoir gagné 0,31% à 22,80 dollars en séance sur le Nasdaq. Dell a précisé que la SEC l'avait informé en août 2005 qu'elle menait une enquête informelle. Le groupe estime qu'elle n'aura aucun "impact réel" sur sa situation financière. L'enquête n'a pas été révélée plus tôt parce que "nous n'avons aucune obligation de le faire", a expliqué un porte-parole du groupe. Le groupe a décidé de révéler l'enquête de la SEC après avoir découvert en répondant à ses questions "plusieurs éléments" justifiant un audit interne supplémentaire, a déclaré à la presse le directeur financier Jim Schneider.

Dell a dégagé un bénéfice de 502 millions de dollars, soit 22 cents par action, au deuxième trimestre de son exercice clos le 4 août, contre 1,02 milliard (41 cents) un an plus tôt. Son chiffre d'affaires a progressé de 5% à 14,1 milliards de dollars, sa plus faible croissance depuis au moins trois ans même si Dell a consenti des baisses de prix pour gagner des parts de marché. Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice de 22 cents par action pour un chiffre d'affaires de 14 milliards de dollars. Dell avait lancé le 21 juillet un avertissement sur ses résultats du deuxième trimestre, prévoyant une baisse d'environ 30% de son bénéfice, soit plus que prévu, en raison d'un ralentissement du marché informatique.

Série noire

L'annonce de l'enquête de la SEC porte un nouveau coup à Dell, qui a annocné cette semaine le rappel de 4,1 millions de batteries d'ordinagteurs portables potentiellement défectueuses produites par Sony - la plus importante opération de ce genre jamais réalisée dans le secteur aux Etats-Unis. Dell, dirigé par Kevin Rollins, a également été confronté à des plaintes concernant son service après-vente et au ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires sous le coup des gains de parts de marché de ses concurrents. "Dell reste dans une phase de redressement", estime Shaw Wu, analyste chez American Technology Research qui recommande l'action à l'achat. "Ils prennent des mesures, mais je ne sais pas si ces mesures suffisent".

Son concurrent Hewlett-Packard a publié mercredi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes grâce aux parts de marché gagnées sur Dell. Celui-ci ne peut plus compter des avantages de son système de vente directe en matière de prix pour supplanter ses concurrents et peine à redorer son image, selon les analystes. L'action Dell, qui a chuté de 40% depuis un an, affiche un PER à peu près équivalent à celui de HP, qui a pris 41% dans le même temps. Comme les analystes s'y attendaient, Dell a également annoncé la lancement en septembre de PC de sa gamme grand public Dimension dotés de microprocesseurs Advanced Micro Devices, prolongeant un partenariat avec AMD dévoilé en mai.

Le groupe avait alors fait savoir qu'il mettait un terme à 22 ans de relations exclusives avec Intel, premier fabricant mondial de semi-conducteurs, et utiliserait les puces d'AMD pour ses serveurs haut de gamme destinés aux entreprises.

photo belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés