EMI rejette une contre-OPA de Warner le valorisant à 2,52 milliards de livres

Le numéro trois mondial du disque EMI a annoncé mercredi avoir rejeté une contre-offre d'achat de l'américain Warner Music le valorisant à 320 pence par action ou 2,52 milliards de livres (3,64 milliards d'euros).

(AFP) Cette offre est intervenue mardi soir après plusieurs semaines de bataille entre les deux groupes, qui tentent de se rapprocher depuis plusieurs années mais ne parviennent pas à s'entendre sur lequel rachètera l'autre, ni sur leur valeur respective. Début mai, EMI avait proposé à Warner de le racheter en numéraire pour 28,5 dollars par action ou 4,2 milliards de dollars (3,3 milliards d'euros), ce que l'américain avait refusé. Le 14 juin, Warner a fait une contre-offre d'achat à EMI, d'un montant de 315 pence par action ou 2,49 milliards de livres, payé en numéraire également. Le groupe britannique a rejeté à son tour cette proposition. Le 23 juin, EMI a fait une nouvelle proposition à Warner, d'un montant de 31 dollars par action ou 4,6 milliards de dollars. Le groupe américain a rejeté cette offre jeudi soir en soumettant une nouvelle proposition à EMI, d'un montant de 320 pence par action ou 2,52 milliards de livres. Le groupe britannique a rejeté cette offre en soulignant que son OPA de 31 dollars, soumise à conditions dont un audit des comptes de Warner, reste la "meilleure option" pour les deux groupes s'ils veulent enfin parvenir à finaliser leur rapprochement. L'action Warner a clôturé à 27,23 dollars mardi à la Bourse de New York, valorisant le groupe à 4,04 milliards de dollars. L'action EMI a bondi mercredi à la Bourse de Londres en réaction à ces nouvelles. Elle gagnait 8,46% à 307,75 pence à 07H40 GMT.

(Madonna, label Warner Music - Photo: Belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés