EXCLU - SV Patrimonia affiche un bilan convaincant à mi-parcours

©-

Au moment d'entamer la seconde moitié de son exercice fiscal 2007-2008, le marchand de biens immobiliers de Rixensart a déjà parcouru l’essentiel du chemin censé le mener à la concrétisation de ses objectifs annuels.


Bruxelles (L'Echo) - A la moitié de son exercice fiscal 2007-2008, SV Patrimonia a déjà parcouru l’essentiel du chemin censé le mener à la concrétisation de ses objectifs annuels. Depuis octobre dernier, en effet, ce sont pas moins de onze ventes immobilières qui ont été conclues, pour un chiffre d’affaires global de 5,7 millions d’euros et une marge brute de 1,45 million.

Or dans le prospectus lié à son introduction en Bourse, le marchand de biens immobiliers coté sur le Marché libre a fixé à 1,1 million d’euros la barre du bénéfice imposable à atteindre cette année, soit un profit unitaire de 0,85 euro. Il escompte parallèlement des revenus de 11,2 millions.

« Sauf surprise, nous devrions dépasser ces projections, mais il faut toutefois se garder d’extrapoler les performances du premier semestre pour le second, car notre priorité est désormais de reconstituer le stock de biens en portefeuille », commente Vincent Schobbens, le patron de la firme de Rixensart.

Le bilan des acquisitions à ce jour s’élève à cinq transactions, pour un montant total de 3,37 millions d’euros frais compris. La balance des entrées et sorties se traduit dès lors par une réduction du stock de 0,89 million d’euros, à 4,96 millions.

« La position de trésorerie de la société est relativement liquide aujourd’hui. Nous sommes plutôt à l’achat », souligne Schobbens.

La situation moins favorable du marché immobilier ne lui inspire aucune crainte. « Les ventes sont certes un peu plus lentes, mais les marges et les opportunités d’acquisition sont toujours bien présentes », assure-t-il.

Fabian Lacasse

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés