Fortis garde le silence... le temps de finaliser sa contre-offre

(L'Echo) Fortis ne souhaite pas s'exprimer sur la décision d'un tribunal d'Amsterdam quant à la vente de LaSalle à la Bank of America par le britannique Barclays. Cette décision gèle une transaction de 21 milliards de dollars (15 milliards d'euros) et agrandit les chances de l'offre sur ABN que devrait déposer le consortium de trois banques européennes composé de Fortis, du britannique Royal Bank of Scotland (RBS) et de l'espagnol Banco Santander (SCH). Ce trio a l'intention d'offrir 72 milliards d'euros pour ABN, dont 70% en numéraire.

"Nous finalisons actuellement notre contre-offre", a déclaré le porte-parole de Fortis. "Nous ne manquerons pas d'informer la presse dès que nous avons du neuf à communiquer".

Le consortium doit lancer son offre officielle ce vendredi, comme annoncé vendredi dernier, le 27 avril.

Pieter Jan Peumans

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés