Google se lance dans le paiement électronique

Le groupe internet américain Google a annoncé mercredi le lancement d'une plate-forme de paiement pour les achats en ligne considérée par les analystes comme un service rival de PayPal (groupe eBay).

(belga) Ce service est destiné à "tous les commerçants américains qu'ils soient ou non des annonceurs de Google", a indiqué le groupe dans un communiqué publié dans la soirée à San Francisco (ouest). Il est prévu de le rendre disponible au niveau international, a-t-il souligné sans préciser de date.

Ce nouveau service --baptisé "Checkout" traduction anglaise de "caisse de sortie"-- est une procédure de paiement "pour rendre l'achat en ligne plus rapide, plus pratique et plus sécurisé", selon Google.

Il autorise des achats avec les cartes bancaires Visa, MasterCard, American Express et Discover (groupe Morgan Stanley).

"En intégrant ce processus de caisse de sortie à la démarche de la recherche en ligne et à la publicité, nous aidons nos usagers à boucler le cycle +je recherche, je trouve, j'achète+", a déclaré Salar Kamangar, un responsable du développement de produit chez Google, cité dans le communiqué.

Les sites de e-commerce participant au programme seront repérables grâce à la mention de l'option "Google Checkout" sur leur page ou via le programme d'annonceurs AdWords. Il restera alors à l'usager intéressé à créer son compte personnel avec nom d'utilisateur et mot de passe.

Jordan Rohan, analyste de RBC Capital Markets, avait évoqué dès le début du mois le lancement ce mercredi par Google d'un système de paiement électronique, initialement attendu sous le nom de "GBuy".

Selon cet expert, ce système prétend être un "concurrent direct" d'une nouvelle version de PayPal que le groupe eBay est en train de développer.

"Durant la phase expérimentale, Google ne facturera rien aux commerçants utilisant son service de paiement, et après un certain temps nous pensons que le groupe prendra 1,5% à 2% (du montant de l'achat effectué) soit une commission à peu près égale ou légèrement inférieure à celle pratiquée par PayPal", avait ajouté M. Rohan dans une note.

Mardi les premières fuites dans la communauté financière sur le lancement du système de paiement de Google avait provoqué un recul de 4,9% de l'action eBay à la Bourse électronique Nasdaq. Mercredi le titre a repris près de 1,8%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés