Grève SNCB: 160 km de bouchons autour de Bruxelles, 211 km au total

La grève du rail belge a aussi des répercussions sur la circulation routière. Le dispatching central de la police fédérale a enregistré 160 km de bouchons sur les voies d'accès menant à Bruxelles. Touring compte pour sa part 211 kilomètres d'embouteillages en prenant le réseau routier belge dans son ensemble.

(belga) "D'après nos observations, les files ont été beaucoup plus longues que d'habitude et ont duré plus longtemps", explique Mario De Spiegeleer, responsable du dispatching central de la police. Le temps d'attente dans les files s'est allongé aussi, les automobilistes étant à l'arrêt. Au total, selon le dispatching, 160 kilomètres de files se sont formés sur les autoroutes vers Bruxelles et sur le ring. Touring a pour sa part comptabilisé 211 kilomètres de bouchons sur tout le territoire belge.

Les villes les plus touchées sont Bruxelles et Anvers. Le ring de Bruxelles totalise à lui seul 37 kilomètres de files (12 km entre Wauthier-Braine et Ruisbroek et 10 kilomètres de files entre Waterloo-Lasnes et Tervuren notamment). L'autoroute la plus touchée est visiblement l'E19 entre Mons et Bruxelles. Les automobilistes ralentissaient une première fois entre Nimy et Le Roeulx (13 km de bouchons), puis entre Familleureux et Ittre (19 km de ralentissement).

Les bouchons se prolongeaient plus loin entre Wauthier-Braine et Ruisbroek. Dans l'autre sens, depuis Kontich en venant d'Anvers, les automobilistes ont été ralentis pendant 26 kilomètres. A part la grève des chemins de fer, aucune raison n'explique les embouteillages de ce lundi matin. Ni Touring, ni le dispatching central n'ont noté d'accidents graves qui auraient pu perturber la circulation.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés