Hausse du bénéfice d'Apple grâce à l'iPod et aux Mac

Le fabricant informatique américain Apple a publié mercredi un bénéfice net en hausse de 47,5% sur son 3ème trimestre, dépassant les attentes des analystes, porté par la hausse des ventes de baladeurs de musique numérique iPod et d'ordinateurs Mac.

(afp) A la Bourse de New York, l'action Apple était en forte hausse de 8,41% à 58,65 dollars une heure après la publication de ses résultats, dans des échanges électroniques suivant la clôture du marché.

Il y a un an sur le même trimestre clos fin juin, le 3ème de l'exercice décalé d'Apple, le bénéfice net s'était affiché à 320 millions de dollars, a rappelé le groupe dans un communiqué.

Calculé par action, le bénéfice du trimestre sous revue ressort à 54 cents contre 37 cents il y a un an.

Les analystes tablaient en moyenne sur un BPA de 44 cents, selon la valeur médiane de leurs prévisions calculée par l'agence First Call.

Le groupe avait lui-même dit tabler sur un BPA hors exceptionnels compris "entre 43 et 47 cents environ" au troisième trimestre.

Pour le trimestre en cours (le 4ème), le bénéfice par action devrait être compris entre 49 et 51 cents et le chiffre d'affaires entre 4,5 et 4,6 milliards de dollars, a souligné le directeur financier Peter Oppenheimer, cité dans le communiqué.

Les analystes tablent quant à eux sur un BPA à 52 cents pour un chiffre d'affaires de 4,94 milliards.

Au 3ème trimestre, le chiffre d'affaires a progressé de 24,1% à 4,37 milliards de dollars contre 3,52 milliards au 3ème trimestre 2005/06. Les analystes tablaient en moyenne sur 4,40 milliards.

Les ventes à l'étranger ont représenté 39% du chiffre d'affaires trimestriel, a précisé le groupe.

Il s'agit du "deuxième meilleur trimestre en termes de ventes et de bénéfices dans l'histoire d'Apple", a souligné Peter Oppenheimer.

Les ventes d'iPods ont progressé de 32% sur la période, avec 8,111 millions d'unité vendues. Celles des ordinateurs Mac ont augmenté de 12% sur un an à 1,327 million d'exemplaires.

Le PDG d'Apple Steve Jobs s'est félicité dans le communiqué que plus de 75% des ordinateurs Mac vendus au 3ème trimestre aient été équipés des processeurs Intel.

Le groupe à la pomme avait choisi en juin dernier de délaisser son fournisseur de longue date de puces IBM pour se tourner vers le concurrent Intel.

Apple a rappelé avoir découvert, par le biais d'une enquête interne, avoir commis des irrégularités dans certaines attributions de stock-options intervenues entre 1997 et 2001.

Une commission spéciale composée d'administrateurs indépendants de la direction générale a été chargée de mener des investigations et la Commission américaine des opérations de Bourse (SEC) a été informée de ces irrégularités, a aussi redit le groupe.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés