Immo Moury vise un rendement net de 6,65%

©Sofie Van Hoof

Moury Construct introduit sa Sicafi Immo Moury sur Euronext Bruxelles. La période de souscription qui a débuté lundi s'étalera jusqu'au 25 du mois, sauf clôture anticipée. Situé dans une fourchette de 48 à 52 euros, 160.000 titres sont proposés au public, soit un peu plus de 39% du capital. Précisons que cette IPO s'accompagne d'une réduction de capital d'Immo Construct à hauteur de 4,95 millions d'euros.

photo Georges et Gilles-Olivier Moury

Bruxelles (L'Echo) - Moury construct se lance dans l'immobilier. Plus précisément, introduit en Bourse sa Sicafi Immo Moury, car l'entreprise ne s'est pas jetée du jour en lendemain dans ce secteur d'activité. "Les balbutiements du projet remonte à 2005, c'est une activité de longue haleine une introduction en Bourse", explique Guy Jacquet, directeur financier.

Concrètement, Immo Moury ne se veut pas prétentieuse, dans la droite lignée de la gestion "bon père de famille" appliquée par la famille Moury à son entreprise de construction. Quatorze bâtiments, principalement situés dans la région liégeoise (80%) et destinés en grande partie à des surfaces commerciales et semi-industrielles, composent le portefeuille, dont la juste valeur s'établit à 18 millions d'euros.

A ceux qui s'interrogent sur la modestie des actifs, le management répond : " Sur deux ans, nous avons pour ambition de quasi doubler la taille de notre portefeuille. Avant l'été 2009, nous comptons investir quelque 17 millions d'euros ".

Précisons qu'à ce jour, Immo Moury présente un endettement nul. La famille liégeoise à la tête de l'entreprise depuis sa création, soit quatre générations, appuie en tout cas sur un point : la dimension familiale. " Les décisions sont rapidement prises. Nous n'avons jamais recherché le spectaculaire, nous proposons plutôt à nos actionnaires un rendement stable et performant. La qualité plutôt que la quantité, en somme", commente Georges Moury, CEO de Moury Construct. Une devise qui sera donc appliquée à la Sicafi." L'objectif est de verser à nos actionnaires un dividende stable et attractif, comme cela a toujours été le cas pour les titres Moury Construct", explique Gilles Olivier Moury qui dirigera la Sicafi.

La période de souscription qui a débuté lundi s'étalera jusqu'au 25 du mois, sauf clôture anticipée. Situé dans une fourchette de 48 à 52 euros, 160.000 titres sont proposés au public, soit un peu plus de 39% du capital. Précisons que cette IPO s'accompagne d'une réduction de capital de Moury Construct à hauteur de 4,95 millions d'euros. Le flottant sera donc de 49%. Les actionnaires de Moury construct recevront en effet pour quatre actions de la société de construction détenue un titre de la Sicafi.

Quant aux perspectives sur le marché de l'immobilier, Stefan Richter, general manager est confiant. " Les cours sont bas, le rapport cours et juste valeur est donc valorisant. Même l'inflation haute est intéressante. Les loyers sont indexés, cela se répercute sur les revenus locatifs". Enfin au niveau du rendement de l'entreprise, la famille Moury est ambitieuse. Sur les quatorze autres Sicafi belges, les taux nets se situaient en 2007 entre 3,76% et 5,98%. Pour 2009, Immo Moury table sur 6,65% de rendement net.

Aux alentours de 16 heures, le titre Moury Construct était stable à 103 euros.

Amandine Cloot
amandine.cloot@lecho.be

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés