Publicité
Publicité

Infineon réduit ses pertes au troisième trimestre grâce aux mémoires

Le numéro deux européen des semi-conducteurs, l'allemand Infineon, a réduit sa perte nette au troisième trimestre de son exercice décalé 2005/06, grâce principalement à ses puces à mémoires qu'il veut mettre en Bourse.