Innovatech en manque de subsides

©Photo News

L'asbl spécialisée dans le soutien aux PME est victime de la lenteur dans l'octroi des subsides provenant de la Région wallonne pour l'année 2010. La pérennité de ses activités est menacée.

Bruxelles - (Belga) - L'asbl wallonne Innovatech, située à Gosselies et qui aide les PME dans l'innovation technique et le développement de nouveaux produits, est inquiète pour son avenir.

Financée à 50% par la Région wallonne et à 50% par des fonds européens (11 millions d'euros pour 2008-2013), "les subsides n'arrivent pas", explique son directeur adjoint, Laurent Letellier, dans La Libre Belgique. A la suite de lenteurs dans l'octroi de la part wallonne pour 2010 et la non-liquidation du subside pour 2009, la pérennité des activités d'Innovatech est menacée.

"Notre crainte liée à ces retards de financement est d'autant plus forte qu'Innovatech n'est pas autorisée à avoir des recettes propres. On ne peut donc procéder à des avances de trésorerie pour pallier des lenteurs administratives", poursuit M. Letellier. Et d'ajouter que l'asbl ne pourra plus tenir que "quelques semaines" pour le paiement des salaires du personnel, soit une quinzaine d'équivalents temps-plein (ETP) en contrat à durée indéterminée. L'hypothèse d'un licenciement du personnel est envisagée.

Selon La Libre Belgique, les retards de paiement viendraient du cabinet du ministre wallon de la Recherche, Jean-Marc Nollet, qui aurait "sous-estimé la lourdeur des procédures administratives nécessaires pour reconduire le subside d'Innovatech". De plus, les crédits nécessaires n'avaient pas été prévus au budget 2010 de la Région.

Du côté du cabinet de M. Nollet, on affirme qu'il n'y pas eu de lenteur de sa part. L'arrêté ministériel concernant le subside 2010 devrait être signé la semaine prochaine, moyennant obtention du visa de l'inspection des Finances.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés