KDDI: bénéfice net en hausse de 43,8%, toujours grâce à l'activité mobile

Le deuxième opérateur de télécommunications japonais, KDDI, a annoncé vendredi un bénéfice net pour le premier trimestre de l'exercice 2006-2007 en hausse de 43,8% sur un an, grâce à une forte progression du chiffre d'affaires et de la rentabilité des services mobiles.

(afp) Entre avril et juin 2006, KDDI a dégagé un bénéfice net de 75,65 milliards de yens (516 millions d'euros), contre 52,6 milliards un an plus tôt, les gains réalisés sur les services cellulaires compensant largement les pertes encore subies sur le fixe, a expliqué l'opérateur dans un communiqué

Son chiffre d'affaires a gagné 11,8% à 798,4 milliards de yens, et son bénéfice d'exploitation s'est apprécié de 38,85% à 121,93 milliards.

Sur la seule activité mobile (services "AU" et "Tuka") qui représente 80% de l'ensemble, KDDI a vu son chiffre d'affaires augmenter de 8,8% sur un an et son bénéfice d'exploitation faire un bond de 31,4%.

En revanche, l'activité fixe est restée dans le rouge, même si les pertes ont été réduites de 15% à 9,9 milliards de yens.

KDDI déploie actuellement des infrastructures onéreuses pour son service de téléphonie "Metal Plus" qui n'a pas encore une base de clients assez solide pour être rentable.

Pour l'ensemble de l'exercice (avril 2006 à mars 2007), KDDI prévoit toujours de dégager un résultat net positif de 186 milliards de yens (1,27 milliard d'euros), en léger recul de 2,4% sur un an pour un chiffre d'affaires qui devrait gagner 7,6% à 3.293 milliards de yens.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés