L'assemblée générale d'Arcelor maintenue jusqu'à nouvel ordre

Le sidérurgiste Arcelor devrait "maintenir jusqu'à nouvel ordre" son assemblée générale mercredi censée entériner un rachat massif d'actions contesté par une partie de ses actionnaires, a confirmé lundi une source proche du dossier.

L'assemblée générale extraordinaire (AGE) est maintenue jusqu'à nouvel ordre pour mercredi 11H00 (09H00 GMT)" à Luxembourg, a confirmé cette source.

Arcelor risque de voir s'effondrer un pan entier de sa défense anti-Mittal Steel, des actionnaires étant en passe de faire échec à une offre publique de rachat d'actions (OPRA) qui reviendrait, selon eux, à donner le contrôle du groupe européen au sidérurgiste russe Severstal.

Le numéro deux mondial de l'acier, convoité par le numéro un Mittal Steel, pourrait revenir sur ce projet d'OPRA, qui permettra à Severstal de monter mécaniquement au capital d'Arcelor, à cause de la fronde d'actionnaires hostiles au mariage russo-européen, avaient indiqué dimanche à l'AFP des sources proches du sidérurgiste.

Dans son édition de samedi, Le Figaro s'avançait même sur un report sine die de l'AGE.

Mais cette AGE devrait être formellement "maintenue", même si la résolution sur cette OPRA pourrait effectivement être remise en cause, avaient déjà précisé ces sources.

Il suffit d'un tiers des actionnaires présents lors de l'AGE pour repousser l'OPRA, prévue depuis des semaines.

Il s'agit d'un rachat massif de quelque 148 millions d'actions (puis leur annulation) à 44 euros par titre Arcelor, soit la distribution aux actionnaires d'un magot de 6,5 milliards d'euros. Une offre bien supérieure au cours actuel de 34 euros.

Guy Dollé, patron d'Arcelor (photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés