L'empire industriel Reliance produit 3,5% de la richesse de l'Inde

Reliance Industries, qui affirme négocier son entrée au capital du français Carrefour, est un véritable empire industriel bâti en 40 ans produisant à lui seul 3,5% de la richesse nationale de l'Inde.L'ensemble des filiales du groupe sont présentes dans le pétrole, la pétrochimie, les télécommunications, les services financiers et Reliance Industries s'est lancé fin 2006 dans les supermarchés, secteur dans lequel il veut investir 5,5 à 7 milliards de dollars au cours des prochaines années.

(afp) Le premier groupe privé indien en termes de capitalisation boursière a démarré ses activités en 1966 dans le textile avec un capital de 300 dollars investis par Dhirubhai Ambani, un fils d'instituteur.M. Ambani - décédé en 2002 - a bâti un conglomérat diversifié avec un bénéfice net en 2005/2006 de 1,6 milliard d'euros et un chiffre d'affaires de 14,6 milliards d'euros.Mais Reliance a souffert après la mort de son fondateur d'une bataille de succession entre les deux fils héritiers.Les avoirs du groupe ont été divisés en deux au début de 2006 pour mettre un terme à la dispute entre les deux frères Ambani.

Selon l'accord, Reliance Industries, dirigé par le fils aîné Mukesh Ambani, concentre ses activités sur la production de gaz et de pétrole. Il a son siège à Bombay (ouest), la capitale économique du pays, et emploie 25.000 personnes.L'immense raffinerie de Jamnagar dans l'Etat du Gujarat, la troisième du monde, a été placée dans une structure distincte, Reliance Petroleum, entité de Reliance Industries.Les autres activités de Reliance, comme les télécommunications et les services financiers sont revenues au fils cadet Anil Ambani.Le groupe, entièrement privé, fait la fierté des Indiens qui critiquent souvent leur gouvernement fédéral pour son manque de vision industrielle et l'absence de grands projets d'infrastructures.A lui seul, Reliance représente 3,5% du Produit intérieur brut (PIB) de l'Inde. Le groupe affiche partout le slogan de son fondateur: "Ce qui est bon pour l'Inde est bon pour Reliance".

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés