Publicité
Publicité

La correction immobilière inévitable

Selon une étude macroéconomique d'ING, les prix du marché immobilier belge baisseront de 5 à 8% en 2009 et de 16% dans les trois ans. Cette étude révèle également qu'aujourd'hui, il faut quatre ans d'un salaire moyen pour acquérir une maison, alors que dans les années 90, il ne fallait que deux ans.