La crise freine la croissance de la SNCB

©Photo News

La crise freine la croissance du trafic intérieur de la SNCB. La compagnie de chemins de fer a en effet constaté un ralentissement de la vente des abonnements après l'été vu la croissance du chômage des employés.

Bruxelles (L'Echo) - Pour la première fois depuis plus de dix ans, la SNCB a vu le nombre de voyageurs nationaux cesser de croître. Il y a un an, le trafic cargo subissait un gros coup d’arrêt, et six mois plus tard, c’était au tour du trafic de voyageurs internationaux de connaître un ralentissement.

"Au cours du dernier trimestre, on a en effet constaté un statu quo", reconnaît Marc Descheemaecker, l'administrateur délégué de l’entreprise. Du coup l’objectif d’une croissance de 25% entre 2006 et 2012 pourrait être compromis.

"Après l'été, nous avons constaté un ralentissement de la vente des abonnements", poursuit  l'administrateur-délégué. D'après ce dernier, ce ralentissement est dû à la croissance du chômage qui touche aussi désormais davantage d'employés.

Depuis 2003, le trafic intérieur a connu une croissance entre 4 et 6%. Au cours du premier semestre de 2009, il a progressé de 2,6%. Sur l'année complète, la croissance devrait se situer entre 1,5 et 2 %.

 

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés