La justice vend des puces pour 3,4 millions d'euros

La justice bruxelloise a vendu, pour près de 3,4 millions d'euros, quelque 42.000 puces informatiques qui avaient été saisies par la douane à l'aéroport de Bruxelles-National, rapporte mercredi De Tijd.

(belga) "Nous n'avons pas attendu la tenue du procès pénal pour vendre les puces, car elles risquaient sinon de se déprécier", a déclaré Olivier Coene, magistrat au parquet bruxellois, au quotidien néerlandophone.Dans cette affaire de carrousel à la TVA, "tous les suspects sont des sociétés américaines ou espagnoles, dont on ne pourra très probablement plus tirer grand-chose", a-t-il ajouté.L'Inspection spéciale des impôts (ISI) sera dotée, dès juillet 2007, d'une nouvelle direction nationale composée d'environ 120 collaborateurs qui se pencheront sur les carrousels à la TVA.Depuis peu, tous les inspecteurs de l'ISI en charge de carrousels à la TVA ont accès à une banque de données confidentielle qui permet d'identifier rapidement les entreprises à risque.

(photo: belga)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés