La publicité en ligne continue de progresser

Malgré la crise, le chiffre d'affaires de la "pression publicitaire" sur internet - qui prend en compte le nombre d'insertions publicitaires mais aussi leur valeur - a progressé de 9% en 2009 par rapport à l'année précédente, à près de 130 millions d'euros, selon les chiffres dévoilés mardi par le bureau IAB (Interactive Advertising Bureau Belgium) et par la DMA (Digital Media Association).

(Belga) - Cette progression est plus criante encore si l'on se penche sur les 4 dernières années, période au cours de laquelle les résultats de la publicité en ligne ont été multipliés par 3 alors que, dans le même temps, les recettes publicitaires des médias traditionnels n'ont guère évolué.

"La croissance observée est en phase avec nos prévisions mais en Belgique, la publicité sur internet - particulièrement dans certains secteurs - possède encore un très large potentiel de croissance", a commenté Patrick Marck, General Manager d'IAB Belgium.

Ainsi, le plus gros annonceur publicitaire du Royaume, Procter and Gamble, ne consacre que 1,6% de son budget aux annonces en ligne, la moyenne nationale dépassant à peine les 4,2%.

A l'autre bout du classement, Telenet (14,4% du budget consacré à la pub sur internet), Mobistar (8,2%) et Belgacom (8,1%) font figure de bons élèves.

"Alors que le consommateur belge achète de plus en plus en ligne, on peut s'étonner que certains n'aient pas encore perçu le potentiel d'une présence active sur internet", a conclu Bruno Van Boucq, président de la DMA.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés