Le bénéfice d'Intel en forte baisse au 2e trimestre

Le numéro un mondial des microprocesseurs Intel a annoncé mercredi avoir subi une baisse de 57% de son bénéfice net au deuxième trimestre, à 885 millions de dollars, sur fond de chiffre d'affaires en recul de 13%.

(afp) Calculé par action, le bénéfice par action ressort à 15 cents soit deux cents de mieux que le consensus établi par l'agence First Call (13 cents).

En revanche le groupe a donné une prévision de ventes inférieure aux attentes du marché pour le troisième trimestre.

Intel a dit s'attendre pour ce trimestre en cours à un chiffre d'affaires compris entre 8,3 et 8,9 milliards de dollars, là où le consensus de First Call était jusqu'alors fixé à 9,1 milliards.

Vers 21H05 GMT, dans les échanges électroniques hors marché, l'action Intel perdait 2,33% à 18,06 dollars.

Le groupe n'a pas donné de nouvelle prévision de chiffre d'affaires annuel, renvoyant à celle émise lors de la précédente publication de résultats en avril.

En présentant ses résultats du premier trimestre, déjà décevants, Intel avait dit s'attendre pour l'ensemble de 2006 à un chiffre d'affaires en baisse d'environ 3% par rapport à 2005. En janvier, Intel tablait encore sur une hausse de 6% à 9%.

Pour résister à la concurrence croissante de son rival AMD et se concentrer sur les produits les plus rentables, le groupe est engagé depuis le printemps dans un passage en revue de son activité comme il n'en a pas mené depuis vingt ans.

Fin juin le groupe avait annoncé la cession --pour environ 600 millions de dollars à la firme Marvell-- d'une bonne partie de son activité de processeurs destinés aux télécommunications. Le groupe a aussi décidé de supprimer "environ 1.000 postes de cadres", a-t-il rappelé mercredi.

Au deuxième trimestre, le bénéfice net est ressorti à 885 millions de dollars contre 2,04 milliards il y a un an, selon un communiqué du groupe.

Le chiffre d'affaires a baissé de 13% à 8,009 milliards. Intel avait dit en avril tabler sur un c.a. dans la fourchette de 8 à 8,6 milliards, "inférieur à ce qu'il est habituellement à cette saison".

Le groupe a signalé qu'en excluant le poids des dépenses en stock-options son bénéfice trimestriel serait ressorti à 1,1 milliard de dollars ou 19 cents par action.

Dans son communiqué il a insisté sur le fait d'avoir réussi à dégager une marge brute supérieure à ses prévisions (52,1% contre 49% attendus en avril), grâce à des coûts de fabrication réduits.

Sur les six premiers mois de 2006, le bénéfice net d'Intel a chuté de 47% à 2,24 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires en baisse de 9% à 16,95 milliards.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés