Le géant CVRD lance une OPA sur Inco

Le géant minier brésilien Vale do Rio Doce (CVRD) a annoncé vendredi qu'il allait lancer une offre d'achat de 17 milliards de dollars canadiens sur le groupe canadien Inco, concurrente à celles du canadien Teck Cominco et de l'américain Phelps Dodge.

Vale do Rio Doce offre 86 dollars canadiens (59,70 euros) par action, payables en numéraire, aux termes de cette offre qui sera formellement lancée lundi.

La valorisation totale d'Inco dans l'offre de CVRD est équivalente à celles de Teck Cominco et de Phelps Dodge, mais seul le groupe brésilien est prêt à payer la totalité de l'acquisition en numéraire, alors que les offres concurrentes mélangent cash et actions.

Cette acquisition, qui s'inscrit dans le cadre de l'envolée des cours des métaux, entraînerait la formation de l'une des trois principales compagnies minières diversifiées du monde, précise CVRD dans un communiqué.

Le nouveau groupe deviendrait un géant mondial sur le marché du fer, des boulettes (pellets), du nickel, de la bauxite, de l'aluminium, du manganèse notamment, précise la compagnie.

L'achat sera financé sur deux ans par quatre banques: Crédit suisse, UBS, ABN et AMRO e Santander.

Inco est le deuxième producteur mondial de nickel et détient les premières réserves de ce métal. Le groupe est aussi l'un des producteurs de nickel à moindre coût et dispose des technologies les plus avancées.

En 2005, Inco a réalisé un chiffre d'affaires de 4,5 milliards de dollars US et dégagé un bénéfice net de 836 millions de dollars. La dette d'Inco au 30 juin 2006 s'élevait à 1,92 milliard de dollars, selon CVRD.

CVRD est le premier producteur et exportateur mondial de fer et de boulettes, le deuxième producteur de manganèse et un important producteur de bauxite, d'alumine, de cuivre, de potasse et de kaolin.

"CVRD est fermement engagée à maintenir ses hauts niveaux d'investissements. Nous préserverons la souplesse financière après la transaction et continuerons à chercher l'amélioration de notre classification de risque de façon à minimiser le coût du capital", souligne le communiqué.

photo belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés